13-14 mai 2020 Aix-en-Provence (France)

Accueil

À la suite des deux premiers colloques « Créer pour éduquer. La place de la transdisciplinarité » et « Créer pour éduquer. Une éducation démocratique par les arts » , les responsables du programme « Le geste créatif et l’activité formative » (GCAF) de l’EA 4671 ADEF proposent un appel à communication pour une troisième session intitulée « Créer pour éduquer, en faveur de la persévérance scolaire » qui se déroulera les 13 et 14 mai 2020 à Aix-en-Provence.

Présentation générale

Le décrochage est un processus long. Il est souvent difficile à déceler avant son constat effectif. Les facteurs scolaires sont importants mais rejoignent d’autres facteurs familiaux, sociaux ou encore personnels (Blaya & Fortin, 2011; Bernard, 2019 ; Bruno, Félix & Saujat, 2017). La lutte contre le décrochage scolaire est devenue un enjeu majeur des politiques éducatives en France et en Europe (Verdier, 2019 ; Condat & Plumelle, 2003 ; Fazekas, 2011). Le plan national contre le décrochage scolaire, lancé à la rentrée 2014 et la généralisation nationale des « semaines de la persévérance » l’année suivante (Circulaire n°2015-085 du 3-6-2015), ont pour ambition la mobilisation des équipes éducatives, des élèves, et parfois de leurs parents, et ainsi permettre aux décrocheurs de s’impliquer dans les apprentissages et à y persévérer. Par ailleurs, des journées de recherches autour de cette problématique,  se multiplient et des projets nationaux et européens sont également entrepris.

Pour favoriser la persévérance scolaire, des dispositifs sont mis en place dans le cadre de partenariats entre l’Éducation nationale, des collectivités territoriales et des associations d’éducation populaire, ils s’articulent notamment autour :

- des enseignements culturels et artistiques (Bonnéry & Renard, 2013 ; Lalonde, 2013 ; Terrien & Tortochot, 2019)

- de projets transdisciplinaires et intersectoriels (Blaya, Gilles, Plunus & Tièche Christinat, 2011 ; Barthelemy, 2019 ; Riente, 2009).

-  des technologies de l’information et de la communication (TIC) (Pécout & Méard, 2014 ; Estpein, 2016 ; Bugmann, 2018).

Ce colloque s’intéressera aux problématiques liées aux dispositifs artistiques et culturels, transdisciplinaires ou intersectoriels et numériques mis en place pour lutter contre le décrochage scolaire ou permettant la persévérance scolaire chez les élèves. Pour reprendre Gaudreault, Morin, Simard, Perron, et Veillette (2018, p. 39), la notion de persévérance scolaire est utilisée de préférence aux expressions « décrochage » et « abandon scolaire » afin de mettre l’accent sur la ténacité plutôt que sur l’échec. Pour les institutions éducatives, la persévérance scolaire correspond au maintien des effectifs scolaires. Pour les élèves, il s’agit de la poursuite de leurs études en passant à la classe suivante.

Appel à communication

L’appel à communication s’adresse aux chercheurs des disciplines des sciences humaines et sociales travaillant sur les questions relatives au décrochage scolaire, à partir de méthodologies qualitatives ou quantitatives. Sont également attendus des résultats et évaluations de dispositifs et d’expérimentations. Le colloque « Créer pour éduquer » souhaite réunir également des artistes, des formateurs, des référents « décrochage scolaire », des doctorants et des représentants d’institutions éducatives, sociales, artistiques et culturelles qui proposent des collaborations efficientes en termes d’enseignement, d’apprentissage, de formation, et de réengagement des apprenants.

Communication orale

L'appel est ouvert depuis le 5 Novembre jusqu’au 26 janvier 

Pour la soumission, les auteurs respecteront les indications suivantes. Les résumés ne répondant pas à ces normes ne pourront pas être retenus :

  • Structure du résumé : Problématique, méthodologie, principaux résultats et éléments de discussion.

  • Chaque auteur doit fournir un court C.V. (10 lignes maximum) qui sera envoyé dans un fichier à part.

  • Langue : Le résumé sera rédigé en français ou en anglais

  • Il n’excédera pas 500 mots (bibliographie non comprise).

  • Le titre général sera le plus court possible (≤ 60 caractères).

  • Le résumé sera envoyé sous format Word.

  • Les 5 références bibliographiques majeures seront placées après le résumé, présentées par ordre alphabétique en une liste unique non subdivisée par type de publication, selon les normes A.P.A. (5ème ou 6ème édition).

 

Communication Poster

Des sessions posters seront organisées, durant lesquells, chacun·e présentera son poster pendant 3 minutes.

Les propositions de poster, comme les propositions de communications orales individuelles, ne doivent pas dépasser les 500 mots et doivent comporter :

  • un titre court et clair ;
  • un résumé du poster comportant une introduction faisant apparaître clairement les objectifs de l’étude, des éléments méthodologiques ainsi que les résultats obtenus (appuyés statistiquement) et n’excédant pas 500 mots.
  • une bibliographie (non comptée dans les 500 mots) respectant les normes APA, ne dépassant pas 5 références ;
  • 2 à 3 mots-clés (non comptés dans les 500 mots).
   

Dates Importantes

Les propositions de résumés pour les communications et les posters sont à envoyer jusqu’au :

26 janvier 2020

Retour des évaluateurs :

1er Mars 2020


Dépôt de la version définitive des résumés pour publication des actes:

15 avril 2020


Dépôt de la version définitive des texte pour la publication dans les actes :

30 juin 2020


Clôture des inscriptions :

7 mai 2020 (minuit)
 

Liens utiles : 

 adef

GCAF

sfere

 

 

inspe

amu

Personnes connectées : 1